Sélectionner une page

Souvenirs tragiques mai 1940

1 Commentaire

  1. Madeleine Tasset

    Quand mes parents et moi sommes rentrés de l’évacuation en France, mon père a repris son travail chez Carmeuse. Le soir en rentrant il nous raconte qu’un ouvrier, Joseph MARNEFFE, était venu a la carrière de Seilles avec son bébé de neuf mois dans les bras, disant qu’il ne pouvait plus venir travailler parce que son épouse avait été tuée dans les bombardements.
    Moi qui adorais déjà les bébés j’ai tant insisté auprès de mon père pour qu’on le prenne a la maison qu’il a fini par céder. La maman du bébé était une BRISFER…Le petit Gilbert est resté chez nous jusqu’à l’àge de quatre ans, quand son père s’est remarié et l’a repris. Inutile de dire mon état d’àme quand on m’a repris mon petit Gilbert et qu’on a enlevé le petit lit de ma chambre. La seconde épouse a eut une petite fille Jeanine dont j’ai été la marraine.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *