Sélectionner une page
Bibliotheca Andana > Dossiers > 2e Guerre Mondiale 1940-1945 > Résistance (dossier général) > A.S. (Armée Secrète) Zone V Secteur 3

Ce dossier a été aimablement communiqué par Madame Madeleine Tasset, membre de l’A.S. et dont son père, le Major Bob est à l’origine du sabotage du pont d’Andenne en 1944. Ce dossier fait maintenant partie intégrante des collections du Musée.
Vous pouvez également consulter les photos relatives au thème résistance .
Pour des informations générales sur ce groupement de résistance, vous pouvez consulter la page relative à l’Armée Secrète (A.S.) sur Wikipédia.

Dans ce dossier

Directives pour les sabotages

Destructions routières, sabotage des chemins de fer, sabotage des télécommunications, personnel et matériel, aide aux troupes alliées.


Historique du Secteur III – Zone 5 (1)

Première partie: avant le débarquement – Chapitre 1 – de 1940 à 1942.


Historique du Secteur III – Zone 5 (2)

Première partie: avant le débarquement – Chapitre 2 – La campagne de 1943.

Historique du Secteur III – Zone 5 (3)

Première partie: avant le débarquement – Chapitre 3 – Les cinq premiers mois de 1944.


Historique du Secteur III – Zone 5 (4)

Deuxième partie: après le débarquement – Chapitre 1 – Le débarquement.

Historique du Secteur III – Zone 5 (5)

Deuxième partie: après le débarquement – Chapitre 2 – La période des sabotages.


Historique du Secteur III – Zone 5 (6)

Deuxième partie: après le débarquement – Chapitre 3 – La libération.

Ordre du Jour

Annexes à l'Ordre du Jour du 24 février 1945.


Ordres au commandant du groupe

Confirmation des ordres donnés le 13 octobre 1944 par le Major Robert Tasset.


Proclamation

Proclamation du Lieutenant Général Pire à ses troupes à l'occasion de la démobilisation de l'A.S.

Rapport

Rapport du 11 juin 1944 relatif à la destruction du pont d'Andenne par la résistance.


Rapport

Rapport du 4 octobre 1944 relatif à la destruction des écluses de Sclayn.


Secteur III – Zone 5 (carte 1)

Limites des Secteurs de Renseignement et Refuges

Secteur III – Zone 5 (carte 2)

Limites de Groupes et Plaines de Parachutage


Souvenir A.S.

Souvenir de la remise du drapeau de l'A.S. 198 - Andenne le 15 juillet 1945.


15 Commentaires

  1. Madeleine TASSET

    Dans l’Historique du secteur III on cite le lieutenant Marcel RASSART,il est devenu le colonnel RASSART (HC 1 ) de l’A.S. Je l’ai très bien connu et je suis en rapport avec son petit-fils qui essaie de « refaire » son parcours au moyen de documents qu’il trouve et des souvenirs que je lui ai raconté.

  2. Madeleine TASSET

    J’ai vécu aussi un temps a « BAGATELLE » dont on parle dans un des documents, comme « coureur cycliste » pour transporter des documents dans le cadre de mon vélo. On dévissait la selle….

  3. Madeleine TASSET

    Au sujet du chateau de CASTELANE, je peux dire maintenant que Monsieur de
    F… c’était Monsieur de FESTRAD et que le curé de B…c’était le curé de BONSIN qui fut après la guerre curé d’Haillot c.à.d. Monsieur L’abbé BONMARRIAGE surnommé « ARTHUR » pendant sa période à l’A.S. ou il s’occupait principalement des contacts radio avec Londres en vue des parachutages.

  4. Madeleine TASSET

    Dans un document on parle de Monsieur Van Assbroeck, j’ai habité chez eux une période. Ces personnes ont risqué gros a nous héberger ! J’aieu le plaisir d’aller les revoir après la guerre. C’était une boulangerie à Durbuy. (peut-ètre le fils y est il encore)

  5. Madeleine TASSET

    J’ai conservé tous ces documents depuis la guerre 1940/45 jusqu’a présent, j’aurais aimé les partager plus tòt pour que ceux qui on participé dans résistance puissent y puisser des souvenirs; mais comment faire ???
    Heureusement est née la Bibliotheca Andana crée par Monsieur Sorée a qui j’ai pu enfin transmettre ces »documents-souvenirs » d’une guerre qui j’espère ne se reproduira plus.

  6. Madeleine TASSET

    Dans le document  » Historique du Secteur III -Zone 5 (1), on cite la division  » 198 « , c’est dans celle-là que j’étais inscrite du 1-4-1942 au 14-10-1944, c.à.d. 2 ans et 7 mois, sous le commandement de Luc CREFCOEUR qui habitait à l’époque avenue Reine Elisabeth, dans les environs de la gendarmerie.

  7. Madeleine TASSET

    Dans le document « Historique du Secteur III – Zone 5 (2)on cite  » Bagatelle ». Je me souviens de mon séjour à Bagatelle comme coureur cycliste. J’en ai fait des kilomètres avec des timbres de ravitaillement dans le cadre de mon vélo. A l’époque quand on devait quitter précipitamnent un lieu a cause de l’arrivée inopinée d’allemands…, les maquisarts qui se sauvaient les premiers demandaient a des fermiers (patriotes) le long du chemin,de mettre des cruches a lait le long de la route (comme pour un ramassage de lait)pour indiquer aux maquisarts suivants la direction qu’ils avaient prise.

  8. Madeleine TASSET

    Dans le document « Historique du Secteur III Zone 5 ( 3 ) on parle de Vyle Tharoul…là j’y ai perdu des amis : Henri Pickard d Jempeppe s/Meuse père d’une petite fille – Gustave Jacoby de Sclayn père de cinque enfants et Albert Thiriet de Seilles. André Henrot de Seilles y a été blessé a la tète et a perdu un oeil .

    En mars 1943 c’éait « Arhur » (l’abbé Bonmarriage)qui s’occupait de signaler les plaines de parachutage aux anglais via redio et sur les plaines de parachutages communiquait avec l’avion anglais prèt a lacher les colis d’armes et munitions via son S-Phone !

  9. Madeleine TASSET

    Dans le document « Historique du Secteur III Zone 5 (4) mon père raconte comment il a conçu le sabotage du Pont d’Andenne et l’a réalisé avec l’aide de quatre hommes magnifiques : Fernand Gibels de Sclayn, Emile Husson d’Andenne (tué ensuite à Ohey ), Gustave Jacoby de Sclayn (également tué a Vyle-Tharoul et Antoine Sillien de Pontillas.

    Après la tentaive de destruction du pont de Huy, a Castellane l’aumonier a dit une messe en plein air a laquelle « Arthur » répondait. Après la messe mon père lui dit « tu aurais fait un bon curé Arthur…Au dèbut on ne se connaisait pas « vraiment ». Ca a toujours été la consigne pour éviter que si l’un de nous était pris par les allemands il n’aie pas de renseignements a donner sous la torture…

    Après « Ohey », la dislocation de Castellane. A cette èpoque je me trouvais a Fraiture, avec deux autres maquisarts, chez le frère du chef de Service de Renseignement; deux jours après notre départ les allemands sont arrivés en force et ont mis le feu a la maison !

  10. Madeleine TASSET

    Dans le document « Secteur Huy-Waremme, le lieutenant Marcel RASSART dont on parle fut « Le Colonel RASSART de l’A.S. (H.C. 1 ) et il était a la tète du secteur dont j’ai fait partie. Je l’ai très bien connu.

  11. Madeleine TASSET

    Dans le document Tahier Pailhe (sud de Huy) on cite les noms des tués
    Pickard Henri et Thiriet Albert (tous deux employés chez Carmeuse) ils étaient pour moi des amis personnels de longue date.

  12. Madeleine TASSET

    C’est avec surprise et grand plaisir que j’ai découvert ces photos des maquisards de la 198. J’ignorais complètement l’existence de ce document. Sait-on qui l’a créé ?
    Je me ferais un plaisir de les visionner un par un pour voir ceux que j’ai connu pendant notre séjour a l’hospice de Coutisse.

  13. Madeleine TASSET

    De ces maquisards de la 198 j’ai connu personnellement :
    Eugène Lahaut – Isidore Soleil – Emile Husson – Léopold Antoine – Auguste Baugnée (qui a tenu ensuite La Librairie Nouvelle rue du pont)- Luc Crefcoeur (notre capitaine de la 198 – Albert Parmentier – Victor Michel (professeur de musique) – Octave Duvivier (qui a habité rue des Sarts avec sa famille quand j’y ai habité aussi dans les années 1951/65) – Henri Hazée (qui a tué l’officier allemand a Ohey) – Laurent Malherbe (que j’ai retrouvé plus tard comme collègue Pégard) – Alphonse Mahy (notre major de la zone V secteur III) – Le Dr, Emile Defossé (toujours prèt quand nous avions un blessé ou un malade), quand nous étions a l’Hospice de Coutisse et qu’il était venu voir un de nous et qu’un de ses patients d’Andenne avait besoin de lui, son épouse m’appelait au téléphone et demandait seulement « Est-ce que mon cornichon est là? , on savait qu’il devait rentrer a Andenne dès que possible. – François Gindt – Edouard Warnant – et Vistor Froidbise.
    Il y avait aussi a l’Hospice de Coutisse alors, également Félix Mathot d’Andenne – Antoine Carpentier de Faulx-lez-Tombes surnommé  » el Tautie » – Alberic Bellery (frère du chef d’orchestre Bellery et qui a ensuite épousé Madeleine Lombas ) il était toujours avec un autre dont j’ai oublié le nom….et nous les surnommions « Les Bidas » – Le fils Stadlear (dont les parents tenaient le magasin de meubles rue du Pont) – Ces derniers ne figurent pas sur le Tablleau ?…

  14. Madeleine TASSET

    http://www.maisondusouvenir.be/laure_demarche_courrier.php

    Je « crois » enfin me souvenir du nom du chef du 2ème bureau…Joseph Guissart, et après recherches sur internet j’ai trouvé une photo (et une relation de ses activités.) Pour le peu de fois que j’ai eu l’occasion de le voir…la photo est ressemblante au souvenir que j’ai de lui…

  15. MadeleineTASSET

    http://www.maisondusouvenir.be/laure_demarche_courrier.php

    Après avoir lu le Courrier de 14 à 18 ans de Laure Demarche j’en ai fait photocopie (a titre de souvenir) car je me suis aperçue qu’elle et moi sommes allée en mission aux mèmes endroits, que nous avons connu les mèmes personnes (Comme Joseph Guissart, Georges et Marie Guissart, l’abbé Bonmarriage(alors curé de Bonsin et ensuite curé d’Haillot après la guerre, Jean-Jacques Rousseau etc…..et nous ne sommes jamais connues.
    Comme j’ai pu lire elle a deux plus que moi et comme j’ai passé les 89….il est un peu tard pour penser a une rencontre…vu la distance en plus que l’àge !

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *