Sélectionner une page

Orifice écroulé du puits de sécurité (profondeur calculée au son: 80 m.) de la mine de fer Colligon – mine Saint Remy. Photo prise en septembre 1973. Le puits était revêtu de briques et chaque palier en madrier était muni d’échelles inclinées en fer que l’on pouvait encore voir en 1973. L’entrée se trouve sur le versant est du terril situé à proximité de la « grange Bodart » dans le bois Collignon. (N. Lona)

1 Commentaire

  1. Lona Norbert

    La concession de « mines de plomb, de zinc et autres substances métalliques » accordée aux « sieurs Eugène et Charles Collignon, propriétaires à Landenne » par le Ministère des Travaux Publics en date du 20 décembre 1854 précise, dans son chapitre II, Art.4 que: « A chaque siège d’exploitation, il sera établi, pour l’usage des ouvriers, et dans un puits particulier, si l’administration le juge nécessaire, un système d’échelles inclinées, sur et facile, s’étendant de la surface jusqu’au fond des travaux. »

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Notre site utilise des cookies. En cliquant sur "Accepter" vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience. Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close