Sélectionner une page

Photo prise en 1943. De gauche à droite, 1. ? 2. Rywka Kempner 3. ? 4. Berek Frajlich, 5. Lejzor Frajlich 6. ? 7. Chaja Frajlich.
A la mi-octobre 1942, les frères Lejzor et Berek Frajlich réussissent à s’évader du camp de Dannes-Camiers, dans le Pas-de-Calais, et à regagner la Belgique. Ils rejoignent leurs parents, Izrael et Telca Frajlich, ainsi que leur soeur Chaja, cachés à Petit-Warêt grâce à un ami résistant et au curé du village, Nicolas Wauty. Bientôt, plusieurs familles du village recueilleront des fugitifs juifs à leur tour. Berek Frajlich doté d’une remarquable voix de ténor remplit l’église tous les dimanche avec un Ave Maria mémorable. Le 26 janvier 1944, Chaja Frajlich met au monde à Landenne un garçon prénommé Charles, reconnu par son père Nachman Joachimowicz. Elle décède cinq jours plus tard des suites de l’accouchement. Le petit Charles est alors placé chez Maria Warnant, à Petit Warêt, ou tous fêteront la libération. (Une cité si ardente … Les Juifs de Liège sous l’Occupation (1940-1944) de  Thierry Rozenblum, p. 173.)

1 Commentaire

  1. frailic@yahoo.com

    Merci

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre site utilise des cookies. En cliquant sur "Accepter" vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience. Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close