Sélectionner une page

2 Commentaires

  1. SACRE Jean

    1re piste! Il s’agit de fours à calciner les terres plastiques d’au moins 2 modèles différents. Au nombre d’au moins trois, ce ne devait sans doute pas être une simple petite entreprise familiale. Les Nicolay à Andenne en avaient deux.

  2. Léon Hauregard

    Ces fours-bouteille sont comparables à celui présenté dans « Andenne, le temps des libertés », p. 157 (briqueterie d’Auguste Crossart, vers 1912-1913).
    Est-on sûr que la photo a été prise à Seilles ?
    Ces trois fours alignés me font penser (sans certitude) aux deux alignements de trois fours dans l’atlas des chemins vicinaux d’Andenne daté de 1845. Les six fours sont situés sur le site de la première grande manufacture de faïence d’Andenne.
    Peut-être l’entreprise TPBG les avait-elle conservés, au moins partiellement ? Dans cette hypothèse, le bâtiment à l’arrière-plan serait identifiable sur le plan et, bien sûr, la photo n’aurait pas été réalisée dans une entreprise seilloise mais à Andenne.
    Une gravure de Simoneau et Toovey, datée de 1852-1854, montre également les extrémités des cheminées de six fours, bien que leur emplacement ne semble pas exactement identique.
    Evidemment, des transformations, des modifications, des adaptations à de nouveaux usages ont toujours été possibles au fil des décennies.
    [Référence : Léon J. Hauregard, La première grande manufacture de faïence d’Andenne, in : La faïence fine andennaise, influences et concurrences, Bruxelles, 2013, p. 52.]

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre site utilise des cookies. En cliquant sur "Accepter" vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience. Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close