Sélectionner une page

Programme des manifestations

Quelques repères historiques locaux

Andenne est l’une des 7 villes martyres de Belgique aux côtés de Visé, Aarschot, Tamines, Dinant, Leuven et Dendermonde.

Au cours de l’invasion allemande durant l’été 1914, Andenne fut victime d’atrocités particulièrement sanglantes. Les journées des 20 et 21 août 1914, 242 hommes et femmes d’Andenne et de Seilles seront  massacrés, fusillés par l’armée allemande. Jacques Vandenbroucke dans l’ouvrage récemment paru sur cette page de l’histoire de Belgique* raconte : «  Les troupes présentes à Andenne se croyant visées dans le cadre d’un plan d’ensemble,…, interrompent leur mouvement et ouvrent également le feu. (…) Des canons positionnés sur les places Charles Martel et du Perron tirent des obus sur la ville. Le ciel rougeoyant des lueurs des incendies est visible à des kilomètres à la ronde. A Seilles, le quartier de la gare flambe. La population se réfugie dans les caves. Elle y restera terrée toute la nuit. » Le 20 août à 21h00, le Bourgmestre Jules Camus sera assassiné rue Brun.  Le 21 août, « sous les injures et les coups, les habitants qui n’obtempèrent pas assez vite, qui tentent de s’enfuir ou qui ne comprennent pas les ordres en allemand, sont immédiatement abattus. Des scènes dantesques ont lieu en divers endroits de la ville : citoyens transpercés de coups de baïonnette, fusillés dans les jardins… » 800 habitants qui échappent à cette furie sont amenés Place des Tilleuls, sont séparés en plusieurs groupes ; un de ces groupes sera emmené en bord de Meuse et des dizaines d’habitants fusillés, parfois à bout portant.

Cette page sombre de l’histoire locale a marqué les mémoires de nombreuses familles de la région. « Faire acte de mémoire » 100 ans après les faits revêt donc une importance toute particulière pour la population andennaise.

Exposition  « Andenne, Ville martyre »

Du mercredi 20 août 2014 au dimanche 14 septembre 2014

au Centre culturel d’Andenne

Programme de l’expo

Exposition « 240 » Messagers de mémoire

Du mardi 8 juillet au dimanche 14 septembre 2014

au Musée de la céramique

Programme de l’expo 

Spectacle « Un matin, des hommes… »

Dimanche 14 septembre 2014, à 16h00

au Centre culturel d’Andenne

Programme du spectacle

Cérémonies patriotiques

Les mardi 19 août et mercredi 20 août 2014    

Programme complet des cérémonies

Le Live « Villes Martyres – Belgique. Août-septembre 2014 »

livreSous la direction des professeurs Axel Tixhon de l’Université de Namur et Mark Derez de l’Université de Leuven, plusieurs historiens ont uni leurs recherches et leurs contributions sur les événements de l’été 1914. Paru fin mai dernier, cet ouvrage, dense de 450 pages, permet avec force d’illustrations et de documents d’époque de retracer les terribles massacres que connurent 7 villes de Belgique : Andenne, Visé, Aarschot, Tamines, Dinant, Termonde et Louvain. Chaque chapitre retrace le fil des événements, les spécificités de chaque localité et énumère la liste des victimes. C’est l’Andennais et Docteur en histoire, art et archéologie, Jacques Vandenbroucke, qui a rédigé la contribution d’une cinquantaine de pages sur la Cité andennaise.

« Villes Martyres » parues aux Presses Universitaires de Namur est en vente au Musée de la céramique d’Andenne, à l’Office du Tourisme de la Ville d’Andenne (ainsi qu’au Centre culturel lors de l’exposition « Andenne, Ville martyre »). Prix unique : 25 euros.


Avec le soutien de la Province de Namur, la Ville d’Andenne et plus particulièrement les Echevinats de la Culture et celui des Associations patriotiques, ainsi que le service communal des Archives et de Bibiotheca Andana  ont été rejoints par le Centre culturel et le Musée de la céramique pour élaborer en été 2014 un programme particulier autour du centenaire de la première Guerre mondiale et singulièrement des Massacres d’août 1914. Exposition exceptionnelle, créations artistiques contemporaines, ateliers avec les écoles, parution d’un ouvrage historique, pièce théâtrale et musicale, cérémonies patriotiques d’envergure sont au programme de ces commémorations qui débuteront officiellement les 19 et 20 août 2014.

1 Commentaire

  1. LEFLOT Francis

    Il s’agit d’une période très noire de notre région, mais pour cette très belle commémoration le noir choisi empêche une lecture aisée des témoignages et autres documents d’époque. Aussi bien dans les galeries principales, mais aussi malheureusement à la lecture obturée de clarté des identités des disparus. Vous soulevez le clapet et faites ombrage au texte, munissez vous d’une lampe de poche. Très belles prestations de l’harmonie et de la chorale pour cette soirée d’inauguration. J’y retournerai, équipé, pour une lecture plus approfondie. Merci de cet hommage à nos anciens et à ceux et celles qui aujourd’hui, surtout, veulent rappeler aux jeunes et moins jeunes le prix du sacrifice.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre site utilise des cookies. En cliquant sur "Accepter" vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience. Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close