Sélectionner une page

SERVAIS André est né à Andenne le 30 novembre 1892. Volontaire de guerre, il servit dans les rangs du 10e de ligne. Le 21 octobre 1914, il fut grièvement blessé à la bataille de Keyem, près de Dixmude, il reçut un éclat d’obus à l’épaule gauche, une balle à la main droite et eut trois métacarpes enlevés. Le drapeau offert par les dames de la ville d’Andenne, tant aux combattants qu’aux déportés, est dû au talent artistique de ce vaillant mutilé. (Livre d’or du canton d’Andenne – Henry de Saint Omer – 1919)
Evacué en bateau de la Croix Rouge vers l’Angleterre, il échappa au torpillage du navire par un sous-marin.
Il est titulaire de la Croix de chevalier de la Couronne et de Léopold II avec glaives, de 8 chevrons de front, de la médaille militaire avec palme, de la Croix de guerre avec deux palmes, des Croix de l’Yser, et du Feu, des médailles du volontaire-combattant, commémorative avec croix rouge, de la Victoire, du Règne d’Albert 1er sans compter de multiples distinctions décernées par les divers groupements patriotiques auxquels il se dévoua de nombreuses années durant.
Invalide de Guerre. Domicilié en 1929 à Andenne, rue Brun.
Pour des informations sur cette personne, vous pouvez consulter:
– La Vie Mosane – 16e année – n°760 – 29 juillet 1961, p.2. (Un ancien combattant à l’honneur pour acte de courage)
La Vie Mosane – 17e année – n°797 – 15 septembre 1962, p.1. (Décès de M. André Servais)

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre site utilise des cookies. En cliquant sur "Accepter" vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience. Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close