Sélectionner une page

Gaston Sprumont, natif de Bonneville (1892), fut mobilisé au 11e régiment des Carabiniers. Il passa les quatre années au front, souvent en première ligne et remplissant parfois les fonctions de courrier. C’est ce qui lui valut la joie de porter le pli qui annonçait la signature de l’Armistice. Gaston Sprumont fut gazé à Dixmude et, toute sa vie, subit les contre coups de cette infortune. Invalide de Guerre, il était titulaire de huit chevrons de front, deux chevrons de blessures, des chevaleries de la Couronne et de Léopold II, des Croix de guerre avec palme, de l’Yser et du Feu, des médailles de la Victoire et commémorative 1914 – 1918. Pendant la guerre 1940 – 1945, il milita dans les rangs des « Insoumis ».
Pour des informations sur cette personne, vous pouvez consulter:
La Vie Mosane – 14e année – n°664 – 5 septembre 1959, p.4. (Mort d’un Combattant 14-18)

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre site utilise des cookies. En cliquant sur "Accepter" vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience. Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close