Sélectionner une page

Photo prise dans les années 60.

1 Commentaire

  1. Marc et Viviane Moisse-Lejeune

    Jusque dans les années 90, la rue des Houillières présentait cette particularité d’être scindée en deux parties : un débutait en face des écoles communales et l’autre comme on le voit ici en contre-bas de la rue des Martyrs. Ce fractionnement n’était guère pratique pour les personnes venant de l’extérieur.
    A l’initiative du Service Population, les rues furent renommées en rendant hommage à Jean Tousseul, les rues évoquent son oeuvre ( rue des Carriers) ou des titres de ses oeuvres : rue du Village gris, rue Dame de la Tour, rue l’Épine blanche.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre site utilise des cookies. En cliquant sur "Accepter" vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience. Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close