Sélectionner une page

Photo prise en 1970 dans le café “Le Vroum” situé rue du Pont.

8 Commentaires

  1. Yvette Ligot

    C’est dans les années 1966/1967 plus ou moins.
    Le tenancier c’était Armand pas le nom de famille

  2. Marc Moisse

    Le “Vroum” était un des 3 cafés exclusivement fréquentés par les jeunes : les deux autres étaient le Duché ( rue du Pont) et le Cambrinus (Quatre-coins). Il était situé dans la rue Brun à gauche en venant de la llace des Tilleuls non loin de la boucherie Robert. Il avait remplacé – je me souviens bien – un autre café. Le Vroum fonctionna quelques années encore en activités en 1972. Deux flippers étaient placés astucieusement près de la vitrine de la rue. Assez étroit et tout en longueur, il était décoré à la mode des sixties.

  3. Alain Wéry

    Avant “Le Vroum”, n’était-ce pas “Le Tacot” ?
    L’emplacement exact est le n° 39 rue Brun, juste après le restaurant “La Simplicité”.
    Ne pas oublier non plus le Vip’s ! Mais un peu plus tard je crois.

  4. Marc Moisse

    Effectivement, comme le dit Alain, “Le vroum” était installé dans la même maison que “Le Tacot”. J’ai eu aussi une hésitation au moment où j’écrivais la notice. S’agit-il de deux patrons différents ? Effectivement le Vip’s viendra plus tard dans la décennie 70. Au titre des cafés majoritairement fréquenté par des jeunes ( mais pas exclusivement), on peut également cité “Le Melba” dont l’ambiance ne fait un peu penser à la chanson de Delpech ” Chez Lorette”

  5. Alain Wéry

    “Le Vroum” était situé, selon JF Gillard et une autre source, rue du Pont (légende initiale de cette publication). A la place du Duché je suppose. Quelle est la chronologie de ces 2 cafés ?

  6. Marc Moisse

    Jean-François a raison Le Duché a été ouvert vers 1962-63. A 13-14 ans, je passais tous les jours devant pour me rendre à l’athénée, l’air pressé de grandir pour enfin y entrer. Ma première visite fut en 1966. Entre1963-73, la plupart des jeunes consommateurs se réunissaient autour de deux personnalités-phares, les frères Carlos tout fraîchement arrivés de leur Portugal natal. Grands, minces, les cheveux déjà longs, jeans fuselés, bottes cloutées, ils apportaient la dernière mode jeune: ils furent dans les premiers à porter des mini-pulls chamarrés dont les manches leur remontait au milieu des avant-bras.

    Ils apportaient un “air d’ailleurs” et leur dégaine “gentils voyous” fascinait beaucoup d’ados. Ils disparurent vers 1965 du jour au lendemain comme des “oiseaux de passage” On apprit plus tard que l’ainé s’était tué en moto.
    De 1966 à 1972, le “Duché” était toujours le lieu de rassemblement des filles et garçons notamment lors aux fins d’examens.
    Pour le décor : le café donnait l’impression d’un long boyau : étroit en façade et allongé vers les W.c. du fond. Un long comptoir avec des chaises hauteurs joliment profilées. Il ne devait pas y avoir plus de 8-9 tables de 4 personnes. “Notre argent de poche partait dans les machines à sous” comme le chantait Delpech ( Chez Lorette) à savoir deux flippers placés près de la vitrine.
    Bien que ne portant sans doute le nom de “Vroum, le café était encore ouvert en 1994.

  7. bernard renson

    ler café rue du pont,était le duché,tenu par Willy Petit ,avec son gros bac Chevrolet Impala brun, puis je pense le Vroum,tenu par Armand,puis le Tacot,tenu par Alex Tadic,puis comme autres tenanciers Didier Hubeaux (Tabasco) ,puis Bobo (Guy Huismans-“Borsu”)…. Quant à l’autre café de jeunes Rue Brun, c’était le “J.Club, ‘avec R.Maquet (avant son Vips) et R.Larivière

  8. Zakhar

    Le Duché, Willy et sa Chevrolet Impala… et sa formule consacrée : “S’il n’y a que ça pour faire ton Bonheur, …”
    Et il me déposait à Bierwart… et encore cinq kilomètres à pied…
    Temps bénis ! “I can’t get no satisfaction, …” 1965
    Bien merci pour ces mémorables parties de jeux d’échec arrosées de “Liégeois” (jus d’orange et grenadine) chez toi, aux quatre coins. Soft, la jeunesse en ces temps-là !!!
    Merci Willy…

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre site utilise des cookies. En cliquant sur "Accepter" vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience. Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close