Sélectionner une page

Nels – Editions Gemine Libois – Sclayn.

3 Commentaires

  1. Van Winnendaele, Marie-Claude

    je n’ai pas d’info, mais je cherhce désespérément QUI a commandé ce travail à Gaston François, et pous quel prix.
    Je compare avec celui de Lives qui a coûté 936 fr si mes souvenirs sont bons, donc, celui de Sclayn a dû coûter 5000 à 10000 fr. c’est une très grsoose somme, et ce n’est pas la commune qui a commandé, j’ai juste trouvé l’approbation de la gravur du texte ( 19.3.1919) dans les P.V. des conseils communaux;je souhaite faire un travail pour ma promenade commentée et pour préparer 2014.MERCI

  2. Jean SACRE

    Madame Van Winnendaele, ne puis vous répondre mais simplement vous fournir quelques orientations de recherche. Sur le sujet des monuments aux morts du premier conflit mondial, je vous invite à prendre contact avec M Axel TIXHON, professeur d’Histoire contemporaine aux Facultés de Namur dont le mémoire de licence portait sur ce sujet. De plus, il coordonne l’aspect scientifique, avec un collègue flamand, des projets de commémoration des villes martyres.Il faut savoir que plus d’un monument aux morts du premier conflit mondial est, c’est le cas pour ceux que j’ai plus particulièrement étudiés (Ohey, Haillot, etc …), né d’initiatives privées: associations patriotiques naissantes, groupe de notables qui par diverses manifestations ou souscriptions tentaient de récolter les fonds nécessaires. Ils exerçaient parfois quelques “pressions” sur leurs autorités communales pour obtenir les compléments nécessaires. Il faut dire que les communes étaient sollicitées pour quantité de projets de monuments nationaux, provinciaux ou régionaux. Votre initiative est d’un grand intérêt, je vous souhaite les meilleurs résultats et reste à votre disposition.

  3. Dive Benoît

    C’est effectivement Gaston François qui a sculpté le bonhomme qui figure sur le monument aux morts. Gaston François a aussi sculpté son propre visage qui figure sur sa tombe au petit cimetière de Thon. Un très beau travail!

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre site utilise des cookies. En cliquant sur "Accepter" vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience. Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close