Sélectionner une page

Les “Loisirs de l’ouvrier” d’Engis, au Cimetière des fusillés à Andenne le 27 août 1922. Sur la photo, Mr Jean Hubert, Bourgmetre d’Engis, flétrissant lors de son discours la conduite barbare des troupes allemandes.

1 Commentaire

  1. SACRÉ Jean

    Superbe document identifié et daté. Les grandes croix en pierre disposées au centre des deux fosses communes sont en place; les bordures de pierre avec gravés les prénom, patronyme et âge d’une partie des victimes des 20 et 21 août 1914 aussi; les diverses croix de métal ou de bois avec parfois certaines inscriptions sont enlevées. À l’inauguration du monument le 21 août 1920, tel n’était pas encore le cas. Qui posséderait d’autres photographies de ces lieux tragiques ? Qui pourrait nous fournir une information précise quant au remplacement des bornes de pierre par une structure métallique cubique pour ceinturé le cimetière (réalisé avant 1964) ? Merci pour votre collaboration, à la veille d’un centenaire !

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre site utilise des cookies. En cliquant sur "Accepter" vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience. Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close