Sélectionner une page

Ernest Lerson de Seilles au front de l’Yser pendant la guerre 1914-1918.

1 Commentaire

  1. Philippe JOSQUIN

    Mon grand-père après avoir effectué son service militaire de deux ans au fort de Marchovelette fut à nouveau remobilisé au même fort le le 27 juillet 1914. Après la chute du fort de Marchovelette, il parvenait à éviter la captivité et après un large périple en France, il participait à la bataille d’Anvers dans les rangs de la 37ème batterie du 3ème d’Artillerie. Echappant encore à l’internement, il revenait au front comme téléphoniste-signaleur en vélo toujours dans les rangs de la même unité.
    Porteur de nombreuses distinctions honorifiques : Croix de guerre avec palmes et du feu, Chevalier de l’ordre de Léopold avec glaives, Chevalier de l’ordre de Léopold II, médaille militaire de 2ème classe, chevalier de l’ordre de la couronne avec glaives, médaille de la victoire et commémorative 1940-1945, médaille du vétéran du Roi Albert, 8 chevrons de front, Médaille de la Reconnaissance Nationale pour services rendus au cours de la guerre 1940-1945.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre site utilise des cookies. En cliquant sur "Accepter" vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience. Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close