Sélectionner une page

Jacques Fourmy (1757-1832)
En 1810, Andenne accueille Jacques Fourmy, un « chimiste » français renommé, auteur de nombreux travaux dans le domaine de la fabrication de produits nouveaux qu’il qualifie d’hygiocérame et qui sont apparentés à la porcelaine commune. Il s’installe dans la première manufacture de Joseph Wouters, rachetée par l’industriel Aimé-Gabriel d’Artigues, propriétaire de cristalleries à Saint-Louis dans le département de la Moselle et à Vonêche dans celui de Sambre-et-Meuse. Le but des recherches de Fourmy est d’obtenir à bas prix une vaisselle parfaitement hygiénique. Le progrès par rapport à la faïence, dont les éclats sont poreux et absorbent la saleté, est important. Fourmy ne restera à Andenne qu’une douzaine d’années mais il y fera de nombreux émules dans l’art de fabriquer la porcelaine, commune d’abord, plus sophistiquée ensuite. Léon J. Hauregard.

Mémoires sur les ouvrages de terres cuites et particulièrement sur les poteries

  • Auteur : Fourmy
  • Editeur : Chez l'Auteur à Paris
  • Date d'édition : 1802
  • Type : Livre
  • Format : indéterminé
  • Disponibilité :
  • Nombre de pages : 95
  • Étiquettes : , ,

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre site utilise des cookies. En cliquant sur "Accepter" vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience. Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close