Sélectionner une page

Vous retrouverez ci-dessous les dernières informations soumises par les utilisateurs du site. N’hésitez pas à participer vous aussi!

Il y a déjà 4200 souvenirs sur notre site!

Andenne Rue Leon Simon

Posté par Madeleine TASSET le 10 dcembre 2018

Ca doit ètre l'ancienne maison de l'abbé Michaux. Mais il manque la grille

Polet Léon

Posté par Jean SACRÉ le 09 dcembre 2018

Marc (ou tout visiteur du site), connais-tu la signification exacte de l'acronyme PEDECO ? Merci pour ces infos, le Musée en avait déjà reçu d'autres de la part de mon père quand il y était guide (1976-1984). Pour la question me posée personnellement: Ah ! quel sujet vaste et complexe et en réalité très peu et mal connu que l'activité céramique à Andenne. Ce centre ne fut pas le seul, loin de là, mais il fut l'un à avoir eu la chance d'être étudié; mais beaucoup DOIT être remis sur le métier! Comme un certain Jean Gabin le disait "Plus je vieillis, plus je sais que je ne sais pas, et çà je le sais". La solution, notamment pour ce qui concerne la connaissance de la production de porcelaine à Andenne (vaisselle et statuaire) viendra de l'étude des autres centres belges et étrangers (France, Allemagne, Bohême entre autres), de la mise en commun des résultats et de la capacité en toute rigueur scientifique de remettre sur le métier ce qui semblait être acquis comme certitude !!! Tout un programme. PEDECO a conçu des produits en porcelaine, mais ceux-ci sont qualifiés de porcelaine industrielle comme les objets sanitaires Boch ou autres.

Polet Léon

Posté par Marc et Viviane Moisse-Lejeune le 06 dcembre 2018

Monsieur Polet était comptable chez TPBG. Il s'est associé avec un ingénieur d'origine bruxelloise travaillant dans le même firme vers les années 1945 1955. Ils ont quitté cet employeur pour former la firme PEDECO située square Melin sur le terrain où dans les années 1960 le docteur Rosoux fera détruire la petite usine qui s'y trouvait. S'y fabriquaient notamment des résistances électriques industrielles et interrupteurs en porcelaine. J'ai eu l'occasion avec feu Camille Dossogne d'interroger deux ouvrières et la veuve de monsieur Polet aujourd'hui décédée. Madame Polet nous a donné divers objets fabriqués dans la fabrique de son mari. Ces objets ont été déposés dans les collections du Musée communal lequel possède, par ailleurs, une belle photo de la bonne dizaine d'ouvrières de cette petite fabrique. Jean me peux-tu donner une réponse à la question suivante : les historiens de la céramique andennaise s'accordent tous à dire que la production de porcelaine andennaise s'est terminée au XIXe siècle. Or durant quelques années, les objets de PEDECO étaient tous en porcelaine !!! Donc

Andenne Pensionnat de l'Ecole Moyenne

Posté par Jean SACRÉ le 30 novembre 2018

Petit correctif aux étonnements de Marc Moisse. Il ne s'agit pas du "château Winand" mais de l'ancienne demeure du Docteur Bourgy, rue Bertrand, qui deviendra commissariat de police avant d'être démolie pour laisser place à des immeubles à appartements. Il existe une autre vue dans la série Armand Braibant, très intéressante, et qui permet d'envisager l'évolution à quelques années d'intervalle.

Henenne Ernest

Posté par Marc et Viviane Moisse-Lejeune le 29 novembre 2018

Le plan du Vieil Andenne (5e document) montre que depuis 1918, le quartier a peu changé si ce n'est qu'à l'époque le cinéma Perron à l'angle de la rue Winand n'existait pas encore, ni la salle de gymnastique de l'Andennais à l'angle de la rue Delcourt qui était une annexe de café "La Régence" (Bonhivers

Thon Samson Le Vieux Moulin

Posté par Marc et Viviane Moisse-Lejeune le 28 novembre 2018

Le photographe de Nestor Laflotte (imprimeur hutois) a saisi l'occasion des inondations du Samson en juin 1910 pour réaliser une série de vues du village de Thon-Samson. (identification : numérotation des photos).

Andenne Rue du Commerce

Posté par Marc et Viviane Moisse-Lejeune le 28 novembre 2018

Cette photo fait partie d'une série du talentueux photographe de Nestor Laflotte (imprimeur hutois). La cachet postal d'une autre carte nous permet - sans surprise - de situer la prise de vue avant septembre 1910 et le début du XXe siècle du moins pour les photos dont le numéro est proche de la dizaine

Andenne Intérieur de l'église

Posté par Marc et Viviane Moisse-Lejeune le 28 novembre 2018

Cette photo fait partie d'une série du talentueux photographe de Nestor Laflotte ( imprimeur hutois). La cachet postal nous permet - sans surprise - de situer la prise de vue avant septembre 1910 et le début du XXe siècle.

Andenne Pensionnat de l'Ecole Moyenne

Posté par Marc et Viviane Moisse-Lejeune le 28 novembre 2018

Cette très belle photo du début du 20e siècle m'intrigue : je ne savais pas que le château Winand avait servi de pensionnat pour les jeunes filles de l'Ecole moyenne, toute proche située sur la place du Chapitre. Prise de vue très vivante ( une vingtaine d'élèves réunie un dimanche ( voir vêtement) à la bonne saison ( feuilles sur les arbres)

Andenne Les Tréteaux andennais

Posté par Marc et Viviane Moisse-Lejeune le 28 novembre 2018

Fin des années 60 ( identification / La 3 est Guinia Marlet, professeur qui a fait partie des tréteaux andennais). Sans doute lors d'une pièce théâtre à l'Ecole normale ( peut-être "Les Troyennes")

Andenne A déterminer

Posté par Marc et Viviane Moisse-Lejeune le 28 novembre 2018

Vers 1968 : la 3 est Chantal (fille des tenanciers du "Melba") et la 4 Brigitte Bertrand (fille du boulanger). Sous réserve, la 10 Françoise Mauguit (fille de Willy Mauguit et Jeanne, imprimeur de la rue Léon Simon)

Andenne Cérémonie.

Posté par Marc et Viviane Moisse-Lejeune le 28 novembre 2018

Dans les années 90 (identification : Pierre Tonneau) sur la place du Chapitre (identification : annexe de l'ARA dans le fond) lors d'une manifestation patriotique. On reconnait Jacques Mazy et Vidal (conseillers communaux), Mr Gérard (ancien prisonnier, président du basket); madame Limet ( épouse du transporteur, habitant sur la place

Sclayn Ecole communale

Posté par Fiems Jean-Louis le 27 novembre 2018

Complément / correction N° 44 : Francis Van Bellinghen N° 57 : Maurice Defleur D'après Véronique Rameau N° 5 : Nicole Hochel, née en 1944 N° 6 : Césarine Hochel, née en 1939 N° 24 : Danielle Dubois 1939/2004 ou Solange Dubois 1940/1991

Sclayn Ecole communale

Posté par Fiems Jean-Louis le 23 novembre 2018

N° 11 : Jean Braibant qui s'est noyé en 1953. N° 19 & 21 : soit Jean-Claude & Eliane Lechanteur ou Jean-Jacques & Ghislaine Wyard ? N° 3, 10, 33, 34, 37 & 53 : Pierrino Cauz, Michel Evrard, Silvestrine Giancarlo, Marcel Leclercq & ? .

Andenne Croix Rouge

Posté par Gindt Jean-Michel le 22 novembre 2018

Je confirme ce qu'a dit Mr Moisse (que je salue). La 2ème personne de face à partir de la droite est ma mère madame Henri-Jean Gindt, née Nadia Opacki. A sa gauche je pense reconnaître madame Jeanine Chapelle, infirmière au Centre Psycho Medico Social d'Andenne (situé à l'époque rue Janson)

Andenne Ecole Moyenne

Posté par ABSIL Josiane le 21 novembre 2018

N° 16 Raymond ABSIL mon papa né le 18 octobre 1913 et le n° 17 Léon LIEGEOIS, né en Avril 1913,jour de la St Jules,frère de ma maman, et qui deviendra le beau frère de mon père en 1938,et donc mon oncle.Josiane Absil

LIEGEOIS Jules

Posté par ABSIL Josiane le 21 novembre 2018

Mon grand père maternel que je n'ai pas connu puisque je n'étais pas née car il est décédé en 1940, alors que ma maman était évacuée en France avec mes grands parent paternel et ma grande sœur Christiane âgée de 15 mois.

Seilles Rue du Vigna

Posté par Philippe JOSQUN le 21 novembre 2018

Monsieur Moisse se trompe sur la date de la poste "1917". Il s'agit de "1913". La fête de la réélection du Docteur CAMUS ne peut avoir lieu en 1917 puisqu'il est mort le 21 août 1914. Donc la photo date d'avant 1914 et en observant bien le cachet de la poste (Sclayn) on peut lire "1913". Sur le second cachet (Huy), on peut distinguer clairement la date du 1er juillet 1912

Seilles Rue du Vigna

Posté par Marc et Viviane Moisse-Lejeune le 21 novembre 2018

Cette carte est très intéressante à plusieurs titres : 1°) datant d'avant 1917 (date de la poste), elle montre que la rue du Vigna était déjà semblable à ce qu'elle est aujourd'hui ( mis à part à droite, l'immeuble qui plus tard deviendra la quincaillerie puis la librairie Pirson n'est pas encore construite); 2°) la carte est adressée à Charles Didion, qui sera une figure marquante de Seilles en qualité d'instituteur et de bibliothécaire communal. On sent toute la tendresse d'un père pour son fils ( "Mon Cher Charlot", "meilleurs baisers de ton père"), ses encouragements envers son fils pensionnaire à l'Ecole Normale de Huy (Courage et confiance) 3°) l'annonce que la fête de réélection du docteur Camus ( juillet 1917 ? selon le cachet postal) a été marqué par un grand succès populaire; 4°) que l'été était chaud particulièrement dans les laboratoires de Sclayn (Dumont ?) où visiblement le père travaillait; sa belle écriture et son bonne orthographe indiquent qu'il y occupait sans doute un emploi de bureau voire de cadre. 5°) l'esthétique de la carte animée comme en avait le secret le photographe de l'imprimeur Nestor Laflotte, installé à Statte (Huy)

Seilles Famille Barcy Renard

Posté par Marc et Viviane Moisse-Lejeune le 21 novembre 2018

Cette quincaillerie se trouvait dans l'immeuble de belles dimensions qui se trouve dans le tournant à la jonction de la rue de la Houssaie et de la rue de Tramaka. Plus tard, s'y installera un café

Andenne Corso fleuri

Posté par Henrion Colette le 21 novembre 2018

Le monsieur à l'avant plan portant une cravate claire est Eugène Henrion, architecte, rue Brun à Andenne.

Andenne Football

Posté par Marine Duchêne le 20 novembre 2018

Bonjour, je m'appelle Marine Duchène et je suis la Belle fille de Jean-Claude GOBLET , et je fais ce commentaire juste pour vous dire que GOBLET ne prend pas de "E" ce n'est pas un Gobelet pour boire mais bien GOBLET j'espère que vous prendrez attention a mon commentaire, et changer cette petite faute qui vaut grand dans son cœur merci beaucoup pour lui.

Prisonniers de Guerre - Oflags et Stalags

Posté par Christiane FASSMANN le 19 novembre 2018

Bonjour, je recherche tous renseignements concernant mon père François FASSMANN qui a été prisonnier au Stalag I A pendant toute la durée de la guerre (il était au Fort d'Aubin Neufchâteau comme simple soldat lorsque la guerre a été déclarée). Je possède son N° matricule et quelques dates mais comme je suis sur un ordinateur dans une bibliothèque je n'ai pas ces renseignements avec moi et si vous me dites comment je pourrais lancer mes recherches, je prendrais les renseignements qui sont en ma possession et j'essaierai de trouver ce que je peux sur ce qui le concerne . Merci d'avance de m'aider dans mes recherches car mon frère et ma soeur sont aussi impatients que moi de savoir certains détails sur la vie du Stalag I A et si je pouvais retrouver des photos des petites pièces que les prisonniers montaient et jouaient pour se changer les idées ...

Vezin Les gais Vezinois

Posté par HEUSLING Jean-Pierre le 15 novembre 2018

Bonjour, Le numéro 3, Maurice LALLEMAND, mon grand-père maternel

Andenne Les Tréteaux andennais

Posté par Marc et Viviane Moisse-Lejeune le 14 novembre 2018

"L'homme en croix" est Louis Mathieu ( Sclayn), la jeune-fille de dos est Christine Collignon qui gagna grâce aux tréteaux andennais le virus de la scène : elle s'adonnera pendant de longues années à la danse dans une troupe liégeoise.

Notre site utilise des cookies. En cliquant sur "Accepter" vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience. Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close