Sélectionner une page

Vous retrouverez ci-dessous les dernières informations soumises par les utilisateurs du site. N’hésitez pas à participer vous aussi!

Il y a déjà 4306 souvenirs sur notre site!

Andenne Foire commerciale

Posté par Marc Moisse le 22 juin 2019

au centre : Marcel Frison, habitant Sclayn alors député permanent dans les annéés 1970 ou 1980

Histoire de la Céramique à Huy et à Andenne

Posté par Marc Moisse le 08 juin 2019

Quelques chiffres sur l'industrie céramique à Andenne Dans son très intéressant mémoire intitulé "Etude de la mortalité infantile à Andenne de 1595 à 1986", Sophie Ceusters dresse un tableau des acteurs économiques d'Andenne en 1816, le bourg comptait environ 3000 habitants: "Voici, d'après un enquête faite en 1816, quelle était à cette époque la situation de nos fabricants : - Faïence : Mr Polet : dix ouvriers gagnant ensemble 15,5 francs par jour et 5 journaliers à 7,5 francs par jour; -Faïence : Monsieur Richard, Frères : 20 ouvriers : 8 à la pièce 480 francs ensemble par mois, soit une moyenne de 60 francs chacun et 12[ ouvriers] à la journée, salaire mensuel de 260 francs; - Les pipes Veuves Winand a 12 ouvriers, 5 à la pièce et 7 à la journée gagnent ensemble 300 francs, les autres 180 fr par mois. - La fabrique Fourmy emploie 130 à 150 ouvriers dont le salaire varie entre 50 centimes et 4 à 5 francs par jour, selon l'âge, le sexe et le talent. En 1840, la petite ville d'Andenne, qui s'accroissait rapidement, offrait l'aspect d'une véritable ruche ouvrière : - Faïence : 8 fabriques/ Porcelaine : 2 / Pipes : 10/ dorure sur porcelaine : 1/ Briques réfractaires : 2/ Papeterie : 1/ filature de coton : 1/ fonderie de fer : 1/ Tannerie :1/ Moulins à eau à farine : 5/ moulin à vapeur: 1/ Extraction terre houille : 4/ Brasseries : 4/ Extraction de terre plastique, sable, verrerie. Mais quelques années plus tard, notre faïence ne put s'introduire en Hollande qu'en payant une taxe de 70 à 80%, le résultat fut la fermeture des 3/4 des fabriques d'Andenne, la ruine complète de notre commerce et le brusque appauvrissement de notre population. Commentaires : - en 1816, l'industrie céramique andennaise occupe de 172 à 192 personnes;

Andenne Rue du Condroz

Posté par Marc Moisse le 05 juin 2019

Vers 1979, le Conseil communal débattait de l'opportunité de démolir ces maisons afin d'améliorer la circulation dans ce qui reste ,aujourd'hui encore, un des croisements le plus dangereux d'Andenne

Andenne Police

Posté par Philippe Guillaume le 04 juin 2019

Henry Limet et André Hazée

Remerciements

Posté par Guazzo Jean-Jacques le 03 juin 2019

Magnifique travail ! Pour info, sauvé à tout jamais dans la wayback machine (la mémoire de l'internet) https://web.archive.org/web/*/www.bibliotheca-andana.be Bravo ! Dans 1000 ans tout votre travail sera toujours là !

Andenne Ateliers Andana

Posté par Marc Moisse le 03 juin 2019

Ma mère fut très heureuse d'acheter cette essoreuse. C'était entre entre 1956 et 1958. Je la vois encore dans l'arrière-cour du café de la Régence ( place du Perron) que tenaient alors mes parents.

Contacts

Posté par Navez le 01 juin 2019

Étant passionné et membre de RNSB et vétéran de Belgique, nous participons aux commémorations de nos anciens! Votre site est très intéressant pour retrouvé cette mémoire. Un tout grand merci

Landenne Le Tram

Posté par Pierre ROOVERS le 31 mai 2019

Si mes souvenirs sont bons, il s'agit ici du premier essai d'un autorail tracteur (Ancien autorail pourvu d'un moteur plus puissant et alourdi, de façon à pouvoir remorquer des trains lourds. C'est une réalisation des ateliers SNCV d'Andenne

Andenne Rue Léon Simon

Posté par Marc Moisse le 31 mai 2019

Dans les années 60, ce magasin "Aux mimosas" était tenu par Josée, la mère de Philippe Godefroid. Ensuite, ce petit immeuble fut acquis par l'UAC pour en faire son local de réunion notamment durant la préparation du carnaval. Dans les années 80, le bâtiment fut racheté par l’athénée royal d'Andenne qui s'en sert depuis comme vitrine des travaux de sa section d'ébénisterie.

Andenne Ateliers Andana

Posté par René Pendeville le 30 mai 2019

Je possède une essoreuse de cette marque Andana telle que celle que l'on voit sur la photo. Elle est en parfait état de marche (pas la moindre vibration !) et est encore utilisée occasionnellement. Je l'ai "héritée" d'une Tante décédée en 1969. Voilà un bel exemple de longévité d'un produit construit dans la région. J'ignore en quelle année cette essoreuse a été construite mais je peux assurer que c'était il y a bien plus de 50 ans et elle fonctionne toujours parfaitement. Pouvez-vous m'en dire plus ?

Andenne Complexe Sportif

Posté par JEAN-MARC GODERNIAUX le 26 mai 2019

NO 5: Le secrétaire communal : René Wéry

Andenne Football

Posté par JEAN-MARC GODERNIAUX le 26 mai 2019

NO 1: ? Thiry NO 2: Michel Arnold NO 4: Alain Ronveaux NO 5: Jean-Pierre Delvaux NO 6: Jean-Claude Rossion NO 7: Alain Rossion NO 8: Patrick Bellaire NO 9: ? SARTORI NO 1O: Yves Wery No 11 : Jean-François Delforge

Andenne Chorale

Posté par JEAN-MARC GODERNIAUX le 26 mai 2019

NO 1: Jean Woltèche

Andenne A déterminer

Posté par JEAN-MARC GODERNIAUX le 26 mai 2019

NO 2: Roland Graindorge NO 3: Jacques Henrot

Andenne A déterminer

Posté par JEAN-MARC GODERNIAUX le 26 mai 2019

NO 3 : Jean-Baptiste Guillaume

Andenne A déterminer

Posté par JEAN-MARC GODERNIAUX le 26 mai 2019

NO 2:Mme Karels

Andenne A déterminer

Posté par JEAN-MARC GODERNIAUX le 26 mai 2019

NO 1 : Madame Flabat NO 2 : Monsieur l'abbé Guiot

Andenne - Rubbens Coune A. - Cinéma Kurssal & Perron

Posté par Marc Moisse le 23 mai 2019

La phrase " Tout est en ordre je puis ouvrir jeudi" laisse à penser que le Ciné-Perron aurait commencé ses projections en février 1938 ( voir cachet à gauche). A confirmer :il peut s'agir d'une suspension temporaires des activités suivie d'une reprise.

Andenne Commerce

Posté par Madeleine TASSET le 23 mai 2019

Personnellement j'ai toujours connu l'horologerie Piffet rue du Commerce a gauche en partant des 4 coins vers les Tilleuils

Seilles Cyclisme

Posté par Marc Moisse le 21 mai 2019

Le 2 est Réné Graindorge, figure populaire du centre de Seilles, organisateur de la Fête des Pardon. Dans les années 60

Seilles Volley Ball

Posté par Marc Moisse le 21 mai 2019

Photo prise dans la buvette de la salle communale de Seilles dans la années 70. Dans la foule l'on reconnait Jean Collignon, échevin

Andenne Famille Dethier Parent

Posté par Marc Moisse le 21 mai 2019

La jeune mariée a tenu, avec sa sœur Nadine, une épicerie dans l'immeuble qui fait le coin entre la rue des Polonais et la rue Léon Simon (la première école d'Andenne). J'habitais à l'époque dans la rue des Polonais ( l'année de l'assassinat de Kennedy, en novembre 1963) et allait chercher notamment les sacs de charbon que les deux sœurs entreposaient dans le garage annexe du magasin

Andenne Ecole Moyenne des Filles

Posté par Marc Moisse le 21 mai 2019

Construits vers 1982, ces bâtiments en préfabriqués seront occupés par l'école moyenne des filles jusqu'à la fusion avec l'athénée vers 1986. Très vite vandalisés, ils seront détruits en 1993-1994. Ne subsistera plus que le gymnase qui accueillera la bibliothèque communale de fin 1994 à fin 2019

Seilles Rue de la Fontenalle

Posté par Marc Moisse le 21 mai 2019

La construction de ces maisons préfabriquées a débuté en 1973

Seilles Réserve naturelle

Posté par Marc Moisse le 21 mai 2019

Visite de la décharge d'immondices de Seilles par le Conseil communal de l'époque lors d'un déchargement clandestin de produits toxiques. Le 2 est Florent Demanet ( rue des Houillères), conseiller communal

Notre site utilise des cookies. En cliquant sur "Accepter" vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience. Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close