Sélectionner une page
Bibliotheca Andana > Dossiers > Patrimoine civil > Andenne > Fontaines (Les) > Fontaine du Perron (ancienne)

C’est pour subvenir aux besoins en eau des habitants et pour éteindre les éventuels incendies que l’on décida en 1764 d’ériger une fontaine sur la Place du Perron.
Vous pouvez consulter l’ensemble des photos et cartes postales sous le terme générique Fontaine du Perron.
Pour plus d’informations sur la fontaine du Perron, vous pouvez également consulter:
La Vie Mosane – 11e année – n°520 – 10 novembre 1956, p.1. (La Fontaine du Perron)
La Vie Mosane – 12e année – n°523 – 29 juin 1957, p.4. (Le Perron andennais remis en place)
La Vie Mosane – 12e année – n°556 – 20 juillet 1957, p.4. (Reconstitution du Perron du Vieil Andenne)
La Vie Mosane – 21e année – n°19 – 14 mai 1966, p.1. (Réminiscences historiques sur les vieux Perrons andennais – photo)
La Vie Mosane – 34e année – n°27 – 6 juillet 1979, p.1. (Réminiscences historiques sur les vieux Perrons andennais – photo)
– Le Guetteur wallon n°4 – 2000 – « Andenne au temps des Fontaines ».

Dans ce dossier

1933-05-14

Croquis de René Garant de la première fontaine de 1764.

1933-05-14

Croquis de René Garant de la première fontaine de 1764.


1933-05-14

Croquis de René Garant de la première fontaine de 1764.

1933-05-14

Croquis de René Garant de la deuxième fontaine de 1858 et démolie en 1909.


1938-12-10

Lettre du Collège à Mr Oscar Frennet, Président du Syndicat d'initiative concernant son intention de rétablir la fontaine du Perron.

1938-12-12

Réponse de Mr Oscar Frennet, Président du Syndicat d'initiative à la demande du Collège du 10 décembre 1939.


1947-07-23

Article du Journal "Vers l'Avenir" du 23 juillet 1947 - Les vieilles fontaines d'Andenne.

1957-08-11

Article du journal "Germinal" du 11 août 1957 concernant la reconstruction de la Fontaine du Perron à l'initiative de la République du Vieil Andenne.


1 Commentaire

  1. SACRE Jean

    Magnifique dossier sur l’un des plus symbolique patrimoine andennais. Jean-Louis JAVAUX et moi-même ne pouvons que regretter de ne pas en avoir eu connaissance plus tôt! Ce sont les seuls vestiges subsistant car que sont devenus les éléments découverts ?
    Une fois encore on ne dira jamais assez tout l’intérêt de l’initiative ‘Bibliotheca Andana’ pour la conscientisation de chacun à ses origines. Merci Yves SOREE et persévérez, … il y a encore des trésors à révéler!

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre site utilise des cookies. En cliquant sur "Accepter" vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience. Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close