Sélectionner une page

Les Stalags du Wehrkreis XVIII, situés en Autriche, ont été créés au printemps 1941. Depuis juin 1940 et jusqu’à cette date, il n’y avait en Autriche que deux Stalags : le XVII A à Kaisersteinbrück et le XVII B à Gneixendorf, dont les effectifs s’élevaient respectivement, en décembre 1940, à 50 600 et 43 500 prisonniers. En raison vraisemblablement de la difficulté à gérer de tels effectifs répartis en de multiples kommandos, les autorités allemandes ont créé le Stalag XVIII A à Wolfsberg (Carinthie), le Stalag XVIII B à Spittal (Carinthie), le Stalag XVIII C à Markt Pongau (province de Salzburg), et le Stalag XVIII D à Marburg (Basse-Styrie, actuellement Slovénie). Le Stalag XVIII B, ouvert en avril 1941, est dissous en novembre de la même année, ses kommandos étant alors rattachés au Stalag XVIII C. Le Stalag XVIII D, ouvert en juin 1941, est fermé fin 1942. Ses effectifs sont transférés en novembre et décembre 1942 à Wagna (Styrie), puis en avril 1943 au Stalag XVIII A. A la libération des camps, il ne restait donc que le Stalag XVIII A de Wolfsberg, avec 15 800 prisonniers, libéré le 8 mai 1945 par les troupes anglaises, et le Stalag XVIII C de Markt Pongau, avec 10 000 prisonniers, libéré le 11 mai 1945 par les troupes américaines.

Dans ce dossier

1 Commentaire

  1. L'Hoest Flore

    Mon papa a été prisonnier au Stalag 18 L’Hoest François.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre site utilise des cookies. En cliquant sur "Accepter" vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience. Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close